@ 2016 par Sylvie Aflalo Haberberg. Créé avec Wix.com

  • Twitter Clean
  • w-facebook
  • White Google+ Icon

Viens, viens que nous allions ensemble pendant cet après-midi de printemps, viens, qu'on aille à travers la ville, qu’on parle, de tout, qu'on regarde le mouvement, la ville à travers les vitres, qu'on aille, toujours, qu'on reste, toujours, là, et là encore, à regarder derrière les vitres la ville, qu'on parle, de partir, de rester, d’écrire, de se tuer, tu vois, viens pour rien, pour entendre le bruit, le bruit des langues étrangères, les cris, le fleuve, la douceur. MDuras